Menu

L’alcool et l’assurance voiture !

Les conducteurs qui ont commis un accident en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants sont considérés comme s’ils ont commis une infraction et peuvent être sanctionné par leurs compagnies d’assurance.

La résiliation du contrat d’assurance :

Si le conducteur est responsable d’un accident, et que les autorités ont constaté qu’il a été en état d’ivresse, la compagnie d’assurance peut prendre plusieurs mesures pour punir et sanctionner le conducteur, comme par exemple la majoration de la cotisation dans la limite de 150 % s’il n’y a pas d’autres infractions sanctionnées, ou bien 400 % en cas d’infraction multiples comme par exemple un délit de fuite, en troisième lieu vient la résiliation du contrat d’assurance en respectant un préavis d’un mois. Une nouvelle histoire commence après la résiliation, car il devient difficile de retrouver un contrat d’assurance automobile, sauf si vous optez pour un courtier en assurance comme par exemple : www.assurance-alcoolemie.fr.
Dans le cadre de la résiliation et les garanties offertes par les assurances. En effet, dans le cas de l’occurrence d’un accident en état d’ivresse ou sous l’emprise des stupéfiants ou toutes matières analogues, certaines garanties peuvent ne pas s’appliquer comme par exemple :

  • La garantie de la protection juridique
  • La garantie dommages tous accidents
  • La garantie dommages collision
  • La garantie individuelle accident

La compagnie d’assurance ne sera donc pas obligé de les prendre en charge, même si vous avez cotisé et payé pour ces garanties.

Il existe un autre cas de figure, est celui où le conducteur est blessé quand il est sous l’emprise de l’alcool ou des stupéfiants, il ne pourra pas accéder aux indemnités relatives à sa santé, ni aux autres garanties individuelles. Les réparations du véhicule ne seront également pas remboursées, ainsi que la compagnie d’assurance ne va pas prendre en charge devant le tribunal et vous défendre.

L’assureur prend en charge l’indemnisation des victimes au titre de la responsabilité civile, y compris les passagers, même s’ils étaient eux-mêmes en état d’ivresse.

assurance auto résiliée