Menu

Combien coûte une assurance auto pour un résilié ?

 

Il est certain qu’aucun conducteur ne souhaiterait jamais revivre l’expérience de la résiliation de son contrat d’assurance. En effet, en plus du stress de ne pas trouver un assureur acceptant de vous assurer, vous êtes contraint d’affronter la flambée des prix des contrats à cause de votre nouvelle situation. Quels tarifs assurance auto pour les conducteurs résiliés ?
Dans quels cas un assureur peut-il résilier un contrat ?
Tout assureur procède à la résiliation selon le chapitre « résiliation » des conditions générales du contrat. Il est tenu d’en informer au préalable son assuré en lui envoyant un courrier en lettre recommandant en respectant les délais fixés ( 2 mois avant la date d’échéance du contrat). Plusieurs motifs peuvent être derrière la résiliation d’un contrat d’assurance auto, à savoir : un excès de sinistre, non paiement de prime, conduite sous l’emprise d’alcool ou autres raisons.
Résiliation suite à un sinistre
Votre assureur peut en toute légitimité rompre votre contrat d’assurance auto suite à un sinistre, bien que vous n’en soyez pas tenu responsable, et que vous n’avez pas été dédommagé. Toutefois, il ne peut pas procéder à la résiliation s’il dépasse un délai d’un mois après être averti du sinistre, ou encore s’il a perçu le montant de la prime après l’accident.

 

Résiliation suite à une évolution du risque
Dans le cas d’une constatation d’évolution du risque suite à un changement de situation, votre assureur peut décider de résilier votre assurance auto. De votre coté, vous devez obligatoirement l’aviser de tout changement de situation sous 15 jours à partir de la date de cet événement.
Résiliation suite à une falsification des déclarations
Lorsque l’assureur détecte un mensonge dans les déclarations fournies par l’assuré qui a un effet sur le risque calculé pour déterminer le montant de la prime, différentes actions sont à prévoir. Il peut soit opter pour la résiliation de votre contrat assurance auto par l’envoie d’une lettre recommandé qui prendra effet sous un délai de 10 jours, ou bien déclarer la non-conformité de votre contrat ce qui pourrait avoir pour conséquences le remboursement d’indemnités.

Résiliation suite à un non paiement de primes :
Tout assuré est dans l’obligation de régler les sommes dues à son assureur avant les délais convenus. Dans le cas contraire, ce dernier est en droit de résilier en toute légitimité de contrat d’assurance auto de son client.

assurance auto résiliée