Menu

Contrat assurance auto résilié : C’est quoi ?

On parle de contrat d’assurance auto résilié pour non-paiement, lorsque votre assureur met fin à votre contrat assurance auto. Cette résiliation est due principalement à des primes qui n’ont pas été payées ou bien réglées après contentieux.

Résiliation de contrat assurance auto pour non-paiement : Quand ?

Plusieurs situations peuvent amener votre assureur à résilier votre contrat dassurance auto pour non-paiement. La résiliation concerne le plus souvent les contrats dont la cotisation se fait mensuellement. Il faut dire qu’en optant pour un prélèvement automatique, l’assuré, dans la majorité du temps, oublie de vérifier si le versement a bien été effectué.

Dans certain cas aussi, votre banquier peut décliner le prélèvement automatique de l’assurance auto  à cause d’un dépassement du découvert autorisé. Votre contrat sera automatiquement résilié si l’assureur ne reçoit pas la cotisation le mois qui suit. Des fois même, les assurés sont les derniers à être au courant de la résiliation de leur contrat pour non-paiement.

La loi pourtant oblige l’assureur d’informer son assuré de la résiliation de son contrat par lettre recommandée avec accusé de réception. Malheureusement, celle-ci n’est pas toujours appliquée ce qui implique que l’assuré peut ne pas se rendre compte que son contrat est résilié qu’après 6 mois. Chose qui n’est pas sans conséquences surtout après un accident. Dans ce cas extrême, il ne disposera d’aucune couverture contre les dommages qui en résulteront.

Il faudrait savoir aussi que la résiliation pour non-paiement peut avoir lieu lorsque vous changez de banque ou de numéro de compte. Il faudrait dans ce cas vérifier si l’assureur a bien tenu compte des nouvelles informations. Car dans le cas contraire, le prélèvement serait par défaut à partir de l’ancien compte et il sera difficile de prouver que le non-paiement relève de la responsabilité de l’assureur et non pas de la vôtre.

assurance auto résiliée