Menu

Prime à la conversion : conditions et montant


Prime de conversion :

Ils sont de plus en plus nombreux à être tentés par l’acquisition d’une automobile électrique,  pour ce faire, il existe ce qu’on appelle la procédure de conversion , et c’est désormais plus simple à compter du mois d’avril 2015, car une prime de conversion sera versée aux conducteurs qui auront fait ce choix, une prime dont le montant est fixé par l’Etat.

Eclairage :




A partir d’avril 2015, l’automobiliste qui décide de troquer son véhicule diesel vieux de plus de 13 ans contre une voiture respectueuse de l’environnement bénéficiera d’une prime de  conversion, sous quelques conditions. Sachant que cette prime est cumulable avec le bonus écologique. Si le conducteur opte pour une voiture électrique, il bénéficiera  d’une prime de conversion qui se chiffre à  3700 euros et du bonus écologique d’une valeur de 6300 euros.

S’il s’agit d’un véhicule hybride, les aides versées par l’Etat sont d’une valeur estimée à 6500 euros dont 2500 euros de prime de conversion. Et puis les ménages non imposables auront droit à une prime complémentaire de 500 euros au cas où ils remplaceraient leur diesel par un engin de classe euro 6 qui émet moins de 110 g de CO2 au kilomètre.

Pointés du doigt ces dernières années, les moteurs diesels non pourvus de filtre à particules connaitront une sortie accélérée du parc.  48 % de la population pourra bénéficier d’un super-bonus de 3 700 euros, qui viendra s’ajouter aux 6300 euros de bonus déjà accessibles en cas d’achat d’une voiture électrique.

Une mise en exécution et des conditions :

Mais il faut savoir, que ces 10 000 euros de prime totale ne seront accordés qu’en cas de mise au rebut d’un diesel de plus de 13 ans, il va falloir également que le demandeur réside dans une zone concernée par le Plan de  protection de l’atmosphère  appliquée notamment dans les zones dites polluées, comme l’Ile-de-France.

assurance auto résiliée