Menu

La résiliation : non paiement des cotisations

Toute personne qui utilise un véhicule, a le droit à une assurance automobile. Ce dernier n’est pas pour autant garanti puisqu’ils existent des cas spéciaux qui sont ceux de la résiliation. En cas donc de résiliation surtout pour le non paiement des cotisations, l’assuré se retrouve dans une situation difficile entre retrouver un nouveau contrat d’assurance auto pour impayé et rendre les dettes que lui doit la compagnie d’assurance.

Attention ! Même en cas de résiliation, l’assuré est toujours tenu de régler les primes, il faut également y ajouter que des intérêts légaux peuvent s’appliquer. Ce qui n’est pas d’autant plus évident si l’on considère une résiliation due au non paiement des cotisations impliquant que le conducteur peut souffrir de problèmes financiers.

Comment se passe la résiliation ?

Dans le cas de non paiement, l’assuré dispose d’un délai de 10 jours pour régler les primes, en ne répondant pas présent, la compagnie d’assurance procède ensuite à l’envoi d’une lettre de mise en demeure qui invite l’assuré à régler les primes qui lui sont allouées dans un délai de 30 jours. Si l’assuré ne paye pas, l’assureur procède alors dans ce cas à une suspension des garanties. A la survenance d’un sinistre durant cette période, il faut savoir que le conducteur n’est pas protégé puisque les garanties sont suspendues.

Quant à la recherche d’un nouvel assureur, il faut savoir que chaque assuré dispose d’un bulletin d’informations recueilli par l’Agira. Le bulletin contient toutes les informations se rapportant à vos antécédents, qu’il s’agisse d’accidents, d’anciennes résiliations, d’un nombre élevé de sinistres…

Ce bulletin est consultable de la part de tous les assureurs. C’est en se basant sur ces informations qu’il pourra examiner l’acceptation ou le rejet de votre dossier. Les assurances auto résiliés restent la meilleure option.

assurance auto résiliée